La promotrice des produits de la marque Nourishka a pris la décision, ce mercredi 10 août 2022, après la diffusion d’un

reportage de la chaîne française France 24 sur la commercialisation des boissons « éclaircissantes » au Cameroun.

Dans une lettre en date du 9 août 2022, le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie a rappelé à la femme d’affaires, par ailleurs député, que la réglementation en vigueur au Cameroun oblige d’obtenir une autorisation au préalable pour l’importation, la vente et le débitage des compléments alimentaires.

« Je vous demande de suspendre toutes activités de commercialisation »

« Aussi, je vous demande de suspendre toutes activités de commercialisation de tels produits sans une autorisation préalable de mon département ministériel, étant entendu qu’elle s’apparente à une mise en danger de la vie d’autrui, répressible par le code de procédure pénal camerounais », a écrit le ministre de la Santé Publique dans sa lettre.

Voici la lettre du ministre de la Santé publique Manaouda Malachie

 

©actucameroun.com